Deux derrière la porte

couple, porte, vitre, silhouette, homme, femme, poésie
deux derrière la porte

Mauvaise compagne, espèce de morte – Jean Cocteau par Serge Reggiani

Mauvaise compagne, espèce de morte,
De quels corridors,
De quels corridors pousses-tu la porte,
Dès que tu t’endors ?

Je te vois quitter ta figure close,
Bien fermée à clé,
Ne laissant ici plus la moindre chose,
Que ton chef bouclé.

Je baise ta joue et serre tes membres,
Mais tu sors de toi,
Sans faire de bruit, comme d’une chambre,
On sort par le toit.

Publicités

la femme à barbe

femme, femme à barbe, portrait, cigarette, fume-cigarette,
la femme à barbe au fume-cigarette

« La femme à barbe » de Guy de Maupassant interprété par Jean-Louis Murat

Quand le vilain paillasse eut fini sa parade,
J’entrai. Je vis alors debout sur une estrade
Une fille très grande en de pompeux atours
Que des gouttes de suif tachait comme des larmes.
Roide ainsi qu’un soldat qui présente les armes,
Elle avait le nez fort et courbé des vautours.
Elle était pourtant jeune – une barbe imposante
Lui couvrait le menton, noire, épaisse et luisante.
L’étonnement me prit, puis je voulus savoir !
Je l’invitai d’abord à dîner pour le soir.
Elle y vint, elle était habillée en jeune homme !
Un frisson singulier me courut sur la peau ;
La fille était fort laide et cet homme assez beau.

Moi, je m’assis en face un peu timide, et comme
Si j’allais me livrer à quelques accouplements
Monstrueux… Je sentais venir par moment,
Regardant cette fille aux formes masculines,
Un besoin tout nouveau de choses libertines,
Des curiosités de plaisirs que l’on tait,
Et des frissons de femme à l’approche du mâle.
J’avais la gorge aride et mon cœur palpitait ;
Je me vis dans la glace et me trouvai très pâle ;
Ces malsaines ardeurs me troublaient malgré moi.
Elle but comme un homme et se grisa de même ;
Et puis jetant ses bras à mon cou – Viens, je t’aime,
Mon gros chéri, dit-elle, allons-nous en chez toi.

À peine fûmes-nous arrivés dans ma chambre,
Elle ouvrit ma culotte et caressa mon membre,
Puis se déshabilla très vite. Deux boutons
D’une chair noire et sèche indiquait ses tétons.
Elle était jaune, maigre, efflanquée et très haute.
Sa carcasse montrait les creux de chaque côte.
Pas de seins, pas de ventre – un homme, avec un trou.
Quand j’aperçus cela je me dressai debout ;
Mais elle m’étreignit sur sa poitrine nue,
Elle me terrassa d’une force inconnue,
Me jeta sur le dos d’un mouvement brutal,
M’enfourcha tout à coup comme on fait un cheval,
Et dans son vagin sec elle enserra ma pine.

Sa grande barbe noire ombrageait sa poitrine ;
Son masque grimaçait d’une étrange façon ;
Et je crus que j’étais baisé par un garçon !…

Rapide, l’œil brillant, acharnée et féroce,
Elle allait, elle allait, me secouant très fort.
Elle m’inocula sa jouissance atroce
Qui me crispa les os comme un spasme de mort ;
Et puis tordue, avec des bonds d’épileptique,
Sur ma bouche colla sa gueule de sapeur
D’où je sentis venir une chaude vapeur
De genièvre, mêlée au parfum d’une chique.
Pâmée, elle frottait sa barbe sur mon cou,
Puis soudain redressant sa grande échine maigre,
Elle se releva, disant d’une voix aigre,
– Nom de Dieu, que je viens de tirer un bon coup !

Kate Tempest

Kate Tempest
Kate Tempest | Reflektor 11.11.2016
Kate Tempest
Kate Tempest | Reflektor 11.11.2016

Poétesse, romancière et rappeuse, la très engagée anglaise,  Kate Tempest était sur la scène du Reflektor à Liège le 11 novembre 2016.
« Le rôle de l’artiste, c’est d’examiner ce qui se passe dans son époque, de communiquer et de nous rappeler notre humanité, en racontant une histoire ou en jouant de la musique. »

Kate Tempest | Europe is lost (ici la traduction française)

Cotillard, Pawlikowski et Sissako aux Oscars

Avant d’être nommés aux Oscars, Marion Cotillard, Pawel Pawlikowski et Abderrahmane Sissako sont venus à Liège,
à l’invitation des Grignoux, pour présenter leur film. Trois films abordant les réalités sociales ou religieuses de notre temps.

portrait, Marion Cotillard, actrice, french actress, cinéma le Parc, Liège, les grignoux, photo dominique houcmant | goldo graphisme

Marion Cotillard, nommée dans la catégorie ‘meilleure actrice’ (Best Actress in a Leading Role) pour son interprétation de Sandra dans le film Deux jours, une nuit des frères Jean-Pierre et Luc Dardenne, à l’avant-première du film au cinéma Le Parc, le 26 mai 2014.

portrait, Pawel Pawlikowski, réalisateur et scénariste polonais, polish movie director and screenwriter, Ida, cinéma le Sauvenière, Liège, les grignoux, photo dominique houcmant | goldo graphisme

Le réalisateur polonais Pawel Pawlikowski était venu présenter son film Ida, nommé dans la catégorie ‘meilleur film étranger’ (Academy Award for Best Foreign Language Film) au cinéma Sauvenière, le 7 février 2014.

Ida, qui vient également de recevoir le prix Lux de la Communauté européenne, sera projeté gratuitement le jeudi 22 janvier 2015 à 20 heures au cinéma Sauvenière.

portrait, Abderrahmane Sissako, Timbuktu, réalisateur, african director, cinéma le Parc, Liège, les grignoux, photo dominique houcmant | goldo graphisme

Abderrahmane Sissako est également nommé dans la catégorie ‘meilleur film étranger’ (Academy Award for Best Foreign Language Film) pour son film Timbuktu dont la trame est d’une brûlante actualité. Abderrahmane Sissako à l’avant-première de Timbuktu au cinéma Sauvenière, le 8 octobre 2014.

Timbuktu est toujours à l’affiche des Grignoux | Synopsis : Au Mali, des islamistes investissent la ville de Tombouctou et y imposent la charia. Ils bannissent la musique, le football, les cigarettes, procèdent à des mariages forcés, persécutent les femmes et improvisent des tribunaux qui rendent des sentences injustes et absurdes. Malgré la férocité de leur répression, la population résiste avec courage, souvent au nom d’une autre conception de l’islam.
Kidane est un éleveur touareg vivant dans le désert avec sa femme et sa fille. D’abord épargnée, sa famille va bientôt subir les nouvelles lois islamiques, à l’occasion d’un conflit avec un autre habitant.

Hans Zimmer – Celebrate The Oscars (Academy Awards OST)

Nneka

Portrait de Nneka, Nneka Egbuna, les ardentes festival, liège, chanteuse, reggae, soul, hip hop, music, © photo dominique houcmant

Nneka Egbuna

Nneka, Nneka Egbuna, reggae, hip hop, rap, les ardentes festival, liège, live, concert, music, © photo dominique houcmant

Nneka, Nneka Egbuna, reggae, hip hop, rap, les ardentes festival, liège, live, concert, music, © photo dominique houcmant

Triste mais lumineuse – La chanteuse germano-nigériane Nneka (la mère suprême) au festival les Ardentes (Liège Music Festival), dimanche 13 juillet 2014

Quelques citations de Nneka glanées sur le web : « Toute ma musique provient d’un endroit plutôt sinistre, et je ne pense pas que le bonheur pourrait m’inspirer pour écrire. » – « Je pense que la mélancolie et la misère sont l’inspiration de ma musique » – « La vérité est toujours oppressée par ceux qui ont le pouvoir. » – et à propos de son départ du Nigeria vers l’Allemagne « Au début, j’étais heureuse, j’étais libre comme jamais auparavant. Mais au bout de deux ans, j’en avais fait le tour, la superficialité, le matérialisme et, par-dessus tout ça, le racisme. Je perdais mon identité à vouloir être reconnue dans cette société à laquelle je n’appartenais pas. C’était un conflit. C’est là que ma créativité s’est révélée. »

Nneka – German Nigerian hip hop-soul singer, songwriter and actress.

Nneka – Come with Me

HollySiz | Cécile Cassel

portrait de femme, Cécile Cassel, My Name Is, HollySiz, Cécile Crochon, sexy, Ronquières festival, actrice, chanteuse, Belgique, photo dominique houcmant, goldo graphisme

Cécile Cassel | HollySiz

HollySiz, Cécile Cassel, chanteuse, music, concert, live, french rock, pop, Ronquières festival, Belgique, photo dominique houcmant, goldo graphisme

HollySiz | Cécile Cassel | Ronquières Festival

La très sexy, trépidante et sautillante Cécile Cassel aka HollySiz lors de sa généreuse performance au Ronquières Festival,
le samedi 2 août 2014

Cécile Cassel – French actress and singer

HollySiz – The Fall