la maison du bonheur

une grille devant un chalet à la campagne
le chalet en Condroz

Françoise Hardy – Il vaut mieux une petite maison dans la main, qu’un grand château dans les nuages

Publicités

La Maison Dieu – When you came back home | Michael Dans

Michael Dans, installation, La Maison Dieu - When you came back home, exposition, Saint-Luc, Liège, photo dominique houcmant, goldo graphisme
La Maison Dieu – When you came back home
Michael Dans, installation, Eike und Berit, exposition, Saint-Luc, Liège, photo dominique houcmant, goldo graphisme
Eike und Berit
Michael Dans, portrait, artiste plasticien, photo dominique houcmant, goldo graphisme
Michael Dans

« La Maison Dieu – When you came back home », installation de Michael Dans

Exposition à l’Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Liège
Du jeudi 15 novembre au dimanche 30 décembre 2012

Je voudrais construire une maison en bois, l’emmener pour la faire brûler par les pompiers pour ensuite la remonter dans le B9. J’imagine une grande maison noire, calcinée, tenant debout, porte et volets clos. J’aimerais que la forme de la maison et les proportions soient résolues en collaboration avec des étudiants ainsi que la construction et le montage de l’exposition. J’ajouterai une sculpture (Eike und Berit) pour créer un dispositif. – Michael Dans

Tour de Babel après intervention divine ou rêve américain dévasté par le passage de Katrina, la maison calcinée de Michael Dans évoque de nombreux épisodes apocalyptiques réduisant à néant la sécurité du foyer. Les volets et porte closes renforcent la sensation d’abandon et de désolation en induisant que ses habitants ont peut-être volontairement fui leur habitation après lui avoir bouté le feu. Victimes ou duo complice de cette stratégie de la terre brûlée, les pseudo-siamoises gisant à l’avant-plan accentuent l’atmosphère de fin du monde. – Julie Hanique

Michael Dans – Belgian plastician artist

Popol Vuh – Last Village

la maison du canal

le canal de l'ourthe à Liège, le pont-levis des Aguesses et la maison du garde-barrière, photo dominique houcmant, goldo graphisme
la maison du canal

Le canal de l’ourthe à Liège (Angleur), le pont-levis des Aguesses et la maison du garde-barrière

Canal house … Casa del canal … Kanalhaus

Pierre Perret – Au café du canal

rien à raconter

maison triste
la façade

Je n’ai rien à raconter. – Je vis un éternel été
Ni gris, ni bleu, ni mérité – Qui dure depuis tant d’années.
Je n’ai rien à raconter. – Je suis l’arroseur arrosé,
Le cordonnier le plus mal chaussé, – Le chien auquel on passe un collier.
Je n’ai rien à raconter – Non plus – Aux autorités. – Je n’en peux plus.
Je suis un cheval fatigué – Qu’on mène à la salle des pas perdus.
Je n’ai rien à raconter. – Tant pis. – A l’humanité, – J’ai rien compris.
Je suis un animal fatigué – Qui traîne la patte, laissez passer. – Je n’ai rien à raconter.
Les faits divers, les nouveautés, – Le Figaro, l’Humanité. – Voyez la personne à côté.
Je n’ai rien à raconter – J’ai rien voulu, rien demandé.
Je ne suis pas, n’ai pas été – Ni l’inventeur, ni l’inventé.

Rien à raconter – Gérard Manset